Les techniques énergétiques

Le magnétisme et les soins énergétiques aident le corps à se recharger et à se redynamiser.

le taï chi :Le Tai Ji Quan (太极拳) est une discipline bénéfique au corps comportant des mouvements exécutés avec lenteur. Il contribue à améliorer la souplesse et à renforcer cette énergie vitale que l'on nomme Qi ou Chi (氣).

Le reïki: ,appartient aux approches dites énergétiques, dans lesquelles le praticien intervient sur le champ vibratoire de la personne. Cette habileté est habituellement associée à des techniques de méditation ou à des disciplines de pratique spirituelle comme il en a existées, sous une forme ou une autre, dans la majorité des cultures à travers l'histoire. Mais le Reiki se distingue de ces pratiques traditionnelles puisqu’il est dépouillé de toute attache religieuse et qu’il ne demande pas de cheminement spirituel particulier.

 

L'acupuncture

L’acupuncture est une des branches de la médecine traditionnelle chinoise, basée sur l’implantation et la manipulation de fines aiguilles en divers points du corps à des fins thérapeutiques.

L'acupuncture traditionnelle élabore son raisonnement diagnostic et thérapeutique sur une vision énergétique taoîste de l'homme et de l'univers: l'homme, microcosme, organisé à l'image du macrocosme universel, s'en trouve donc soumis aux mêmes règles, qui devront inspirer son mode de vie, et serviront de trame à l'élaboration de l'acte .

Théorie traditionnelle

Selon la tradition chinoise, l'être vivant, et ici plus particulièrement l'homme, est une organisation résultant de la combinaison de matière - le corps matériel ou physique - de nature ying et d'énergie - qui anime la matière - de nature yàng L'équilibre harmonieux entre ces deux composants conditionne l'état de santé. Les perturbations de cet équilibre sont responsables de la maladie. Toute perturbation de nature à rompre cet équilibre affecte d'abord préférentiellement l'énergie. Par exemple, un excès de yàng pourra générer une douleur soudaine, une inflammation, des spasmes, un mal de tête ou encore une augmentation de la tension. Un excès de yin pourra se traduire par des douleurs diffuses, une sensation de froid, de la rétention d'eau ou une grande fatigue.

L'énergie (Qi) est mouvement et sa perturbation principale sera l'entrave au mouvement: le blocage. L'énergie bloquée en une région du corps matériel s'accumule en amont du blocage, alors que les régions en aval du blocage vont se trouver en déficit énergétique. En présence d'un état de pathologie ainsi décrit, l'acupuncteur va établir son diagnostic en recherchant les niveaux auxquels l'énergie est bloquée, et quelle est la raison du blocage. Il va ensuite appliquer son traitement en levant le blocage et en corrigeant, si cela se peut, la raison de ce blocage. L'aiguille, entre autres moyens, va lui permettre de diriger le cours des énergies.

L'énergie circule notamment le long de conduits appelés méridiens, et, à partir de ces méridiens, se répand dans tout le corps pour insuffler son principe vitalisant (yang) à l'ensemble des constituants de l'organisme. Elle a une certaine correspondance avec le sang, qui, lui-même, circule dans des conduits (vaisseaux) et se répand dans tout le corps pour l'irriguer de son principe Yin.

En outre, il y a plusieurs énergies, chacune ayant sa spécialité; outre les méridiens principaux, il y a encore une foule de méridiens aux fonctions diverses; l'équilibre de l'organisme humain doit toujours être évalué relativement à celui de son environnement, et de cycles qui vont en rythmer l'évolution, cycles avec lesquels il devra rester en harmonie et dont les correspondances matérielles (les cinqs éléments) vont servir de repère à l'acupuncteur pour établir son diagnostic et son traitement, en fonction de règles subtiles qui trouvent leur origine dans le taoisme.

Les points

Les méridiens principaux sont parsemés de points qui sont autant de zones stratégiques. Contrairement à ce que s'imagine habituellement le profane, ces points n'ont pas en eux de vertu thérapeutique spécifique. C'est-à-dire qu'il n'y a pas un point du sommeil, un point de l'angine, de la douleur dentaire ou de la colique abdominale. Les points permettent, ainsi que précisé plus haut, d'influer sur le cours des énergies.

Les méridiens

Les méridiens principaux sont au nombre de 12. Ils débutent (ou se terminent) à l'extrémité d'un doigt (ou d'un orteil). Conformément au cours d'un fleuve, dont ils sont la correspondance sur le corps, ils grossissent depuis leur source (extrémité d'un doigt) vers le centre du corps. Ils disposent de nombreux affluents, ou méridiens secondaires, et nourrissent de leur énergie la chair, les muscles, les organes internes et la totalité du corps.

Les lignes médianes du corps sont parcourues par deux méridiens particuliers, l'un antérieur dit «conception», l'autre postérieur dit «gouverneur». Les méridiens constituent donc les voies par lesquelles l'organisme reçoit cette énergie, qui peut être apport nutritif, apport d'information (notamment d'origine extérieure) mais aussi portes d'entrée pour certaines maladies.

Variantes

_La moxibustion

est une méthode qui utilise le plus souvent pour chauffer les points un cigare d 'armoise(à cause de sa lente combustion) appelé moxa

_L’acupression:

dérive de l'acupuncture. Elle est souvent surnommée «acupuncture sans aiguille». On utilise la pression du doigt, du coude, du pied, etc. selon l'effet désiré sur le point d'acupuncture.

Les techniques vibratoires

La lithothérapie,est l'utilisation des cristaux (améthiste , quartz,oeil de tigre ,aigue-marine , rubis , turquoise cristal ,etc.) qui émettent ,naturellement une «résonance» ou une «vibration» singulière capable d'améliorer le bien-être de la personne à son contact ou à proximité.

L'actinologie (les rayons) est la technique par les rayons comme le soleil et les couleurs qui sont des éléments de notre vie quotidienne et avec lesquels le naturopathe va vous apprendre à composer afin d'en tirer le meilleur profit.,Le rayonnement thermique, et tous les autres rayonnements électromagnétiques d'origine terrestre ,cosmique, l'ionisation négative,sont utilises.Par ailleurs elle s interresse aux ondes acoustiques ( l'intérêt de la musique), à l'exposition aux couleurs(chromothérapie) et même aux odeurs.

La chromothérapie est une méthode d'harmonisation et d'aide à la guérison naturelle des maladies par les couleurs. Des experts ont découvert que les couleurs correspondent à des vibrations ayant des vitesses, des longueurs d'onde et des rythmes différents. Elles exercent une influence physique, psychique et émotionnelle dont nous ne sommes généralement pas conscients mais cet ascendant permet au Chi en nous d'atteindre un état menant vers l'auto-guérison. Voici sommairement les vertus que l'on associe aux couleurs les plus utilisées en chromothérapie :

Violet : On le recommande pour sa puissance thérapeutique pour purifier le sang, éliminer les toxines, désengorger le foie, stimuler le bon fonctionnement de la rate et pour renforcer le système immunitaire. Dans une perspective émotionnelle, le violet est également utilisé pour calmer les états coléreux comme pour éveiller l’inspiration.

Indigo : On lui prête un pouvoir anesthésique, idéal dans les cas de maux de tête, d’angine, de rage de dents ou de rhumatismes sévères. On dit aussi de l’indigo qu’il aide à mettre en avant les capacités intuitives.

Bleu : Le bleu est la couleur symbolique du pacifisme et de la quiétude. On l’utilise évidemment pour apaiser dans la plupart des cas de crise. Souvent efficace auprès des gens en proie à des troubles psychologiques avec anxiété grave, le bleu a aussi un effet antispasmodique. Il sera donc utile dans les moments de crampes. On lui accorde encore un pouvoir sur les maladies inflammatoires et sur les gens souffrant de pression artérielle à la hausse en raison de ses vertus apaisantes.

Turquoise : À l’exemple du bleu, le turquoise possède des qualités apaisantes. Mais on le recommande surtout pour contrer les douleurs soudaines. Il apparaît également qu’il a un effet sur la régénération du derme.

Vert : Le vert est la couleur du renouveau et du retour à la vie. On en prône l’utilité dans les cas d’épuisement ou de stress intense. Le vert amène une lucidité considérable et on le recommande dans les prises de décisions. Comme on lui reconnaît également le pouvoir de l’harmonie et de la stabilité, il fait grand effet auprès de personnes émotionnellement perturbées. Enfin, il intervient efficacement pour combattre l’insomnie et stimule l’appétit sexuel.

Citron : Le citron est une couleur stimulante qui agit de manière bénéfique sur la concentration. Il aide aussi dans les cas de désintoxication. Par ailleurs, il semble avoir un effet revitalisant dans la structure osseuse du corps humain.

Jaune : Le jaune est la couleur par excellence pour toute forme de stimulation cérébrale. Il procure énergie, motivation et imagination. Il agit sur le système digestif à titre purgatif tout en maintenant son bon fonctionnement. On lui accorde enfin un effet positif sur le système nerveux.

Orange : D’une grande efficacité dans les problématiques thyroïdiennes, l’orange est aussi efficace dans l'élimination des surplus de matières adipeuses. Son caractère antispasmodique agit contre les douleurs musculaires, arthritiques et lombaires. Perçu comme un stimulant cardiaque, on le recommande dans les cas d’asthme et d’allergie pour dilater les voies respiratoires. Associé aux luxe et aux plaisirs, cette couleur est un tonique qui aide à conserver la jeunesse du cœur.

Rouge : Le rouge c'est l'amour, la vie et la vigueur sexuelle mais aussi la couleur de l'agressivité, de la colère. Il faut donc voir à en faire un usage consciencieux. À éviter donc auprès des personnes colériques mais à renforcer

d'autres pratiques encore

le magnétisme, les aimants etc...